• elle se tait. (poème)

     

     

    Elle se tait

     

     

    Non elle n'aime pas les révolutions

     

    Elle se tait elle se lézarde

    Elle s'emmure se sauvegarde

    Gémissant par distraction

    Apeurée par vos considérations

     

    De sa vie jamais elle n'ose

    Parler bouger en terre inconnue

    Sa bouche est toujours close

    Car pour elle tout est retenu

     

    Résignée devant tant d'injustice

    Elle ne sait hurler sa détermination

    Persuadée qu'ici tout est police

    Que le monde n'est qu'interdiction

     

    Mais son secret bonheur est un partage

    De ses amours nées d'un doux mariage

    Seule avec celui qui se voudrait être sage

    Elle prouve qu'en son cœur tout est courage

     

    Mais elle n'aime pas les révolutions

     

    Léo Biot.

     

     

     

     

     

     

    « Lettre à mon chat (prose)Noël sans. (poème) »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Décembre 2018 à 10:46

    Je n'aime pas non plus les révolutions si elles sont violentes et récupérées. 

    Calme ho calme reviens vite !

    Bon week-end. 

    noël  

      • Samedi 15 Décembre 2018 à 15:20

        Merci pour ce merveilleuse dessin et ta fidélité  parfaite - On est bien en phase - Ras le bol ! ! ! Bizous - Léo -

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter